CORRERIA AGWA Cie. KÄFIG
quelques places disponibles
2018-02-08T10:48:48+00:00
Retour à la page précédente

Réservations à partir du 30 septembre

CORRERIA AGWA Cie. KÄFIG
quelques places disponibles

vendredi 9 & samedi 10 février 2018 - 20h30

Genre : Hip-hop
Tout public

Durée : 1h20 - Avec entracte - Placement libre

TARIFSNon adhérentsAdhérentsJeunes - de 20 ans
Numérotés1ère série2ème série1ère série2ème série
-----
TARIFSPublicAdhérentsBalcon
Balcon
(adhérents)
Jeunes - de 20 ans
Placement Libre28 €25 €--18 €


Infos production : Production Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-De-Marne - Compagnie Käfig - Coproduction Espace Albert Camus de Bron - Avec le soutien du Studio de la Maison des Arts de Créteil - Coproduction Biennale de la Danse de Lyon - Avec le soutien du Nouveau Théâtre du 8eme de Lyon, du Centro Coreografico de Rio de Janeiro et du Consulat de France à Rio de Janeiro
Crédits photos : Michel Cavalca

Théâtre André Malraux
9 place des Arts
Rueil-Malmaison

CORRERIA AGWA Cie. KÄFIG
quelques places disponibles

Sous la direction artistique de Mourad Merzouki

Chorégraphies de Mourad Merzouki assisté de Laurence Pérez (Correria) et de Kader Belmoktar (Agwa)

Avec Diego Alves Dos Santos dit Dieguinho, Leonardo Alves Moreira dit Leo, Cleiton Luiz Caetano De Oliveira, Aguinaldo De Oliveira Lopes dit Anjo, Helio Robson Dos Anjos Cavalcanti, Geovane Fidelis Da Conceição, Diego Gonçalves Do Nascimento Leitão dit White, Wanderlino Martins Neves dit Sorriso, Jose Amilton Rodrigues Junior dit Ze et Alexsandro Soares Campanha Da Silva dit Pitt

Il nous avait laissés sans voix, béats d’admiration, suspendus à ses Pixel, Merzouki revient avec dix fabuleux danseurs brésiliens qui mixent hip-hop, capoeira, samba, et bossa nova. L’émotion de son hip-hop tutoie sans arrêt la grâce.

A la source du projet, une rencontre avec de jeunes danseurs des favelas de Rio de Janeiro qui ont puisé dans leur passion pour la danse la rage de s’en sortir et d’aller vers l’autre. Les interprètes mélangent sans aucun complexe hip-hop, capoeira, samba, musique électronique et bossa nova pour faire émerger une danse aux acrobaties époustouflantes, bourrée d’énergie et d’invention.

Correria nous plonge dans une course trépidante et frénétique, comme celle qui rythme nos vies.

Agwa est placé sous le signe de l’eau, à la fois composante essentielle de notre corps, ressource naturelle vitale et symbole de renouveau. La chorégraphie spectaculaire prend place au milieu de 800 gobelets… une mise en corps et en mouvement dans un spectacle à couper le souffle !

Le Monde « Aquatique, comme son titre l’indique, cette pièce pour onze danseurs se veut écolo-politique, mais aussi poétique et organique. »

Danse / 1h20 avec entracte