Jeune phénomène taïwanais de la danse contemporaine, Po-Cheng Tasai développe un langage chorégraphique et une esthétique unique mariant les mouvements traditionnels asiatiques et les arts martiaux. Un pur moment de poésie !

Fondée en 2014 et dirigée par le talentueux Po-Cheng Tsai âgé de 31 ans, B.Dance fait aujourd’hui partie des compagnies de danse contemporaine émergentes de la scène internationale.

« Floating Flowers » s’inspire d’une célébration religieuse traditionnelle taiwanaise qui a lieu au Ghost Festival, l’une des plus belles et populaires cérémonies bouddhistes du pays. Les lanternes flottantes placées sur l’eau sont destinées à adorer les divinités, chasser la malchance et apporter le bonheur. Il était de tradition pour Po-Cheng Tsai que son père l’emmène au festival pour y écrire ses souhaits et les regarder partir à la dérive sur le fleuve.

Il propose ainsi une pièce rafraîchissante et pleine d’optimisme où les danseurs, enveloppés dans des mousselines vaporeuses, semblent flotter gracieusement au-dessus de l’eau.

Chorégraphie Po-Cheng Tsai

Avec huit danseurs de la Cie B.Dance

Décors, lumières Otto Chang / Musique Ming-Chieh Li / Artistes visuels Po-Chih Chang et Yon-Yun Deng / Assistant création décors Pei-Chun Pan

LA PRESSE EN PARLE

La Terrasse « Des danseurs magnifiques, enveloppés dans des mousselines vaporeuses, des images et des lumières rappelant des paysages mystérieux, voici Floating Flowers, une chorégraphie taiwanaise d’une pure beauté. »

Culturebox « Un spectacle chargé d’une énergie rare, servi par des danseurs impressionnants. » 

France Info « La chorégraphie de est basée sur cette idée de l’eau : « La surface est calme, mais parfois les vagues surgissent, il y a quelque chose qui s’agite, en dessous, et les corps se mettent en mouvement ». Sur scène, l’effet est saisissant. Les corps, chaque corps, mais aussi celui que forme le groupe, se transforment en ondes tantôt paisibles, tantôt tempétueuses, les danseurs véhiculent cette puissance de l’eau, maîtresse du mouvement, facteur de risque, de bousculade, de déséquilibres, mais aussi source de vie.» 

Une chorégraphie qui se dessine dans une esthétique pure et qui vous invitera à lâcher prise pour vous faire voyager...


Crédits photos : @ Chang-Chih Chen

Infos production : Diffusion Le Trait d’Union