Mousquetaire de la chanson, influencé par Bob Dylan, Francis Cabrel symbolise avec Jean-Jacques Goldman, l’esprit américain de la musique française des années 80.

Avec l’accent chantant de son Sud-Ouest natal, l’homme d’Astaffort a insufflé une fraîcheur certaine à la chanson grâce à ses mélodies, sa guitare et sa tendresse… Il nous faudra attendre plus de cinq ans pour savourer le prochain album après l’excellent « In Extremis », sorti en 2015, aux sonorités très folks et aux propos à la fois engagés et intimistes. Avec, à son actif, près de vingt millions d’albums vendus en quarante ans de carrière, Francis Cabrel démarrera sa nouvelle tournée au Théâtre André Malraux pour un concert qui présentera ses chansons inédites mais aussi ses titres emblématiques.

LA PRESSE EN PARLE

«Petite Marie», «Je l’aime à mourir», «L’encre de tes yeux», «La Dame de Haute-Savoie», «Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai», «La corrida» ou «La cabane du pêcheur» autant de mélodies et de refrains qui font désormais partis du patrimoine musical français.

D’albums en albums, Francis inspire, enchante, dénonce avec intelligence et bienveillance les injustices et s’impose naturellement comme un pilier de la variété française. Engagé, romantique et authentique, Francis Cabrel fera vibrer sa voix et les cordes de sa guitare une fois de plus sur scène avec une nouvelle tournée. Cinq ans après «In extremis», il dévoilera son 14ème album studio (prévu fin 2020).

On ne présente plus l'icône de la chanson française !


Crédits photos : © Claude Gassian

Infos production : Gilbert Coullier Productions