Un grand spectacle monté dans la tradition des comédies ballets baroques : extravagant, rutilant et merveilleux !

 George Dandin, riche paysan, a épousé la fille d’un gentilhomme de campagne et échangé sa fortune contre un titre. Mais la particule ne fait pas le bonheur et l’argent n’achète ni l’amour ni le respect. Loin de là. Dandin ne récolte que mépris de sa femme et de ses beaux-parents et se retrouve pris au piège.

Cette histoire grinçante inspirée de la culture médiévale, où un riche paysan odieux achète une jeune fille noble, s’enchâsse avec des intermèdes élégants où des bergers échangent des propos galants. Une comédie ballet aux intermèdes pastoraux de la main de Lully comme contrepoints ironiques.

Molière nous raconte ici que le mariage est un marché dans lequel l’amour n’a pas de part – puisque Dandin en épousant Angélique a échangé un titre contre sa fortune – et que pourtant le marié s’acharne à revendiquer l’amour et la fidélité de sa femme.

Si la pièce reste immorale car le mal triomphe, elle dit avant tout que l’on peut acheter tout sauf l’amour. Un message qui la rend intemporelle !

De Molière et Lully

Mise en scène Michel Fau

Direction musicale Gaétan Jarry

Jeu Alka Balbir, Armel Cazedepats, Michel Fau, Philippe Girard, Florent Hu, Anne-Guersande Ledoux, Nathalie Savary

Voix Juliette Perret (soprano) Virginie Thomas (soprano), David Ghilardi (ténor), Virgile Ancely (baryton)

Et 8 musiciens de l’Ensemble Marguerite Louise

Direction et clavecin Gaétan Jarry / Costumes Christian Lacroix / Scénographie Emmanuel Charles / Lumières Joël Fabing / Maquillage Pascale Fau / Coiffes et perruques Véronique Soulier Nguyen avec la collaboration de la Maison Messaï / Assistant à la mise en scène Damien Lefèvre / Assistant costumes Jean-Philippe Pons

Michel Fau nous parle de son spectacle...


Infos production : Production C.I.C.T. Théâtre des Bouffes du Nord / Coproduction Théâtre de Suresnes – Jean Vilar / Opéra Royal – Château de Versailles Spectacles / Théâtre de Caen / Atelier Théâtre Jean Vilar – Louvain-la-Neuve / Festival de Sablé - L'Entracte, scène conventionnée / Théâtre de Compiègne. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National / Remerciements Opéra national de Paris - Direction Stéphane Lissner