3 Molières 2020 pour le meilleur spectacle visuel et les meilleur(e)s comédien et comédienne dans un spectacle de théâtre public pour Christian Hecq et Christine Murillo.

Cette histoire de fusion génétique entre humain et insecte est librement adaptée dans un village français des années 1960. Un spectacle peuplé de marionnettes, d’effets spéciaux et de prouesses visuelles pour signer une comédie fantastique pleine d’inattendu qui cherche à porter haut les pouvoirs de l’imaginaire.

Après leur féerique « 20 000 lieues sous les mers », Christian Hecq sociétaire de la Comédie Française et Valérie Lesort metteuse en scène, plasticienne et comédienne, poursuivent leur fructueuse collaboration en adaptant à la scène l’univers fantastique de la nouvelle de George Langelaan qui déjà, avait inspiré David Cronenberg pour son film culte « La Mouche ».

Dans les années 60, Robert vit seul avec sa mère Odette. Vieux garçon farfelu, il cherche à mettre au point un procédé de téléportation, mais la machine s’enraye…

L’esthétique de ce spectacle, volontairement rétro-futuriste, traitée à la manière « Strip-Tease » de l’émission belge, côtoie les techniques magiques les plus récentes. De bluffants effets spéciaux donnent vie à la lente métamorphose de Robert en insecte volant pour invoquer, au fur et à mesure les ressorts propres au genre « Grand-Guignol ». Théâtre des situations extrêmes qui entasse pêle-mêle dans un bric-à-brac scénique, les lieux communs de l’épouvante, de la férocité et du malaise.

Entre hoquets du rire et de l’angoisse, cette théâtralité joue de l’anomalie et du vertigo pour repousser les bornes de l’innommable. Du grand frisson !

Librement inspiré de la nouvelle de George Langelaan

Adaptation Valérie Lesort et Christian Hecq

Avec Jan Hammenecker, Christian Hecq de la Comédie-Française, Valérie Lesort et Christine Murillo

Scénographie Audrey Vuong / Lumières Pascal Laajili / Costumes Moïra Douguet / Plasticiennes Carole Allemand, Valérie Lesort / Création sonore et musique Dominique Bataille / Guitare Bruno Polius-Victoire / Assistant mise en scène Florimond Plantier / Création vidéo Antoine Roegiers / Technicien vidéo Eric Perroys

« La Mouche » in « Nouvelles de l’anti-monde » de Georges Langelaan aux éditions Robert Laffont

LA PRESSE EN PARLE

Le Parisien « Un spectacle visuellement réussi, drôle et singulier, on frémit et on rit, beaucoup, devant « La Mouche », mariage heureux de science-fiction et de comédie doucement, mais franchement fêlée, un peu gore sur les bords, qui rappelle Bruno Dumont ou Les Deschiens. On plonge tête la première dans ce théâtre de genre bien ficelé, portés par une interprétation truculente, des effets spéciaux et artifices réussis. En ajoutant à la science-fiction une dimension sociale et familiale – cette drôle de relation d’amour et de haine entre cette mère et son fils – Hecq et Lesort livrent une histoire fantastique à plus d’un titre.»

La Croix « Inspirés par l’émission documentaire belge « Strip-tease »  et par la nouvelle La Mouche de George Langelaan , les comédiens s’aventurent dans une expérience de science-fiction, mêlée de trivialités, qui n’épargnera guère la sensibilité du spectateur. Rien ne les arrête. Le corps élastique, et objet de métamorphoses horrifiantes de Christian Hecq ; la gestuelle et les mimiques désopilantes de Valérie Lesort sont un extraordinaire spectacle comique…»

Attention aux âmes sensibles : l'expérience ne vous laissera pas indemne !


Crédits photos : © Fabrice Robin

Infos production : Production C.I.C.T. Théâtre des Bouffes du Nord & Compagnie Point fixe / Coproduction Les Célestins, Théâtre de Lyon / Espace Jean Legendre, Théâtres de Compiègne / Le Grand R, Scène Nationale de la Roche-sur-Yon