Une épopée basée sur une histoire vraie : celle d’une destinée hors du commun !

Fasciné, enfant, par le film « Lawrence d’Arabie », Éric Bouvron a décidé de porter à la scène le destin extraordinaire de Thomas Édouard Lawrence, un jeune archéologue Britannique, devenu officier du renseignement dans le désert du Moyen-Orient pendant la Première Guerre mondiale.

À travers cette fable, il aborde les thèmes de l’amitié, de la loyauté et de la trahison, dans un contexte géopolitique fascinant dont l’écho résonne encore fortement aujourd’hui.

Une soixantaine de personnages, joués par huit comédiens, accompagnés par trois musiciens chanteurs qui jouent, dansent, combattent et créent un univers oriental dans un décor minimaliste, propre au style d’Éric Bouvron comme vous aviez déjà pu l’apprécier sur son adaptation remarquable et remarquée des « Cavaliers » (Molière du meilleur spectacle du Théâtre Privé).

De et mis en scène par Éric Bouvron

Librement inspirée de la vie de T.E. Lawrence

Co-écriture Benjamin Penamaria

Avec Kévin Garnichat, Alexandre Blasy, Matias Chebel, Stefan Godin, Slimane Kacioui, Yoann Parize, Julien Saasa, Ludovic Thievon

Assistant à la mise en scène Jéremy Coffman / Composition et musique live Julien Gonzales, Raphael Maillet, Cécilia Meltzer / Création lumière Edwin Garnier / Création costumes Nadège Bulfay

LA PRESSE EN PARLE

Nous sommes en 1916. La première guerre mondiale fait rage. Dans le désert d’Arabie, à l’époque contrôlé par l’Empire Ottoman, allié de l’Allemagne, se joue l’avenir de tout le Moyen-Orient. Un jeune et brillant archéologue anglais, Thomas Edward Lawrence, passionné par la culture arabe dont il maîtrise la langue et les dialectes locaux, se révèle vite être un précieux atout pour l’armée britannique, qui l’enrôle au sein des services du renseignement.

Le récit de ses exploits, relayés par les premiers correspondants de guerre font de lui un héros dans son pays, rapidement promu capitaine. En parallèle, Lawrence, qui a adopté le mode de vie local et s’habille comme les membres des tribus du désert, gagne la confiance des Arabes, qui le considèrent désormais comme un des leurs.

Le succès de l’opération de sabotage du chemin de fer du Hejaz, menée par le Prince Faisal, chef des tribus, et commandée par le capitaine Lawrence, rassurent les dirigeants arabes sur l’engagement britannique à défendre la cause que l’Occident lui-même leur a suggèré, celle de la création d’une nation Arabe unie et indépendante.

Mais ce que Lawrence ignore, c’est que les gouvernements français et anglais ont déjà secrètement signé l’accord Sykes-Picot, qui prévoit, une fois la guerre gagnée, le découpage de la région à leur seul profit respectif.

Jusqu’où pourra alors aller la loyauté de Lawrence à l’égard de ses frères d’armes, qui le voient tel un prophète, quand, sans devoir renier sa patrie, il mesurera l’étendue du mensonge orchestré ? Lui reste-t-il un quelconque espoir de parvenir à renverser la situation et tenir sa promesse ?

Eric Bouvron vous parle de son spectacle...


Crédits photos : © DR

Infos production : Production Atelier Théâtre Actuel et Barefoot Productions