Molière 2020 du meilleur comédien pour Niels Arestrup

Récompensée de six Tony Awards aux États-Unis, cette pièce, enfin adaptée en français, est à découvrir de toute urgence par tous les amoureux de l’Art. Un face-à-face très puissant, virtuose et dense !

New-York, fin des années 50, Mark Rothko se retrouve dans son atelier, aux prises avec la commande de vastes peintures murales que vient de lui passer le fameux restaurant du Four Seasons. Rothko donne des instructions à Ken, son assistant, pour mélanger les peintures, assembler les châssis, préparer les toiles… Le jeune homme n’hésite alors pas à remettre en question les grandes théories du maître sur l’art, jusqu’à l’accuser d’hypocrisie et de compromission mercantile. Une joute verbale passionnée puis volcanique s’engage alors entre les deux hommes…

De John Logan – version française Jean-Marie Besset

Mise en scène Jérémie Lippmann

Avec Niels Arestrup et Alexis Moncorgé

LA PRESSE EN PARLE

Télérama « Un spectacle efficace qui mérite le détour, rien que pour la magnifique prestation de Niels Arestrup, son art envoûtant de comédien, sa cruauté, sa détresse et sa tendresse écorchée. »

L’Express « Niels Arestrup, bien sûr, est imposant, monstre sacré incarnant un monstre sacré. Il est massif, dense, inaliénable face aux immenses toiles rouges sorties de l’esprit de Rothko. Face à lui, Alexis Moncorgé fait plus qu’encaisser les coups, rouler les vastes châssis et provoquer le génie par quelques audaces. »

France Info Tv « Niels Arestrup porte avec une puissance remarquable cette exigence absolue pour son art. Face à lui, Alexis Moncorgé incarne avec nuances et justesse ce jeune peintre fragile qui cherche à entrer en relation avec Rothko en une sorte de filiation. »

Un spectacle puissant à l'image de ses deux interprètes.


Crédits photos : © J. Stey

Infos production : Production Théâtre Montparnasse et diffusion Acte2