Tout le monde se souvient des jambes de Marilyn Monroe que le courant d’air opportun d’une bouche de métro new-yorkais dévoila pour la postérité, dans le film de Billy Wilder. Stéphane Hillel a eu la formidable idée de reprendre la pièce mythique de George Axelrod qui triompha à Broadway en 1952 pour mettre à nouveau sur scène cette comédie jubilatoire !

Richard Sherman (Guillaume de Tonquedec), éditeur de son état, nous reçoit chez lui, à New York. Sa femme et leur enfant ayant fui les grandes chaleurs pour les régions plus tempérées du Maine, il reste seul, contraint et retenu par son travail. Derrière la pile de manuscrits à corriger, on le devine pourtant en proie à une légère excitation : celle de se retrouver chez lui, en vacances de sa famille, au cœur d’une ville de grande solitude. Tout à coup, un plant de tomates en pot s’écrase sur le balcon : la voisine du dessus passe la tête par la fenêtre pour s’excuser de sa maladresse.

À cet endroit du récit, et pour sa bonne compréhension, il est important de préciser que ladite voisine est magnifique. Et que bien souvent, dans ces circonstances, les messieurs se montrent plus conciliants. Richard, en l’occurrence, invite à boire un verre celle qui vient de manquer de le tuer. La fille accepte, et le loup entre dans la bergerie…

Ce loup est brune, c’est la comédienne Alice Dufour qui comptait parmi les Révélations féminines de la dernière cérémonie des Molières pour son rôle dans « Le canard à l’orange » accueilli au Théâtre André Malraux. Et tout porte à croire qu’elle n’a pas fini de se révéler !

De George Axelrod

Adaptation Gérald Sibleyras

Mise en scène Stéphane Hillel

Avec Guillaume de Tonquedec, Alice Dufour, Agathe Dronne, Clément Koch, Jacques Fontanel, François Bureloup

Décors Édouard Laug / Costumes Anne Schotte / Lumières Laurent Beal / Musiques François Peyrnoy

LA PRESSE EN PARLE

Le Figaro « Voilà du théâtre comme on l’aime, tout de désir et d’action. »

L’Obs « Subtile et astucieuse ! Un divertissement de haute qualité. »

Une comédie comme on l'aime : enjouée, brillamment interprétée et délicieusement écrite...


Crédits photos : © Celine Nieszawer

Infos production : Production Arts Live Entertainment