Un peu d'histoire

Le Théâtre André Malraux de Rueil-Malmaison

05/18/1973 Inauguration de l'ELAM

2005 début des TAM Travaux

12/02/2006 Inauguration du nouveau TAM

Il aura fallu dix ans de réflexions depuis 1963 pour que l’Unité Loisirs voit le jour à la place de deux anciens cinémas. Il a été conçu pour être un grand studio de télévision en même temps qu’une salle de spectacles, équipée également d’une salle de cinéma, d’une galerie d’expositions et de salles de réceptions. De très nombreuses émissions y seront enregistrées jusqu’en 1982.

Inauguré le 18 mai 1973 par le maire de l’époque Jacques Baumel (avec un récital de Serge Lama), l’Espace Loisirs Arts de Malmaison (ELAM) était loin de se douter que, quelques années plus tard, des artistes de renommée internationale fouleraient ses planches... On y accueillait bien quelques « vedettes » mais il s’agissait principalement d’un studio TV. Au lendemain de la mort de André Malraux, Ministre de la Culture (sans lien direct avec Rueil-Malmaison), la ville modifie l’appellation de l’ELAM qui devient... Espace Loisirs André Malraux !

10 ans plus tard, après la nomination de 10 directeurs successifs (dont le célèbre animateur de l’époque Guy Lux...), l’appellation Théâtre André Malraux est approuvée. Sous l’impulsion de son nouveau directeur, Jean-Claude Derry (qui restera en place pendant 28 ans) et d’une équipe renforcée, le studio de TV se transformera au fil des années comme étant un des lieux incontournables du spectacle vivant en Île-de-France. Les plus grands artistes du théâtre, de la chanson et de la danse y sont accueillis malgré des contraintes techniques importantes... On évoque déjà une restructuration du bâtiment et de ses accès.

Mais c’est sous l’impulsion de son nouveau maire, Patrick Ollier, que les importants travaux d’extension et de rénovation (qui dureront presque deux ans) seront réalisés. La cage de scène et ses annexes (quai de déchargement, loges, ateliers...) sont entièrement repensées pour accueillir les plus grandes productions. Les accès sont mis aux normes et la sécurité renforcée. Le « nouveau TAM » est inauguré le 2 décembre 2006 avec le ballet « Carmen » de Bizet dansé par la compagnie Antonio Gadès.

En 2011, Pascale Antoons prend la direction de la Société d’Economie Mixte Théâtre André Malraux. La programmation des spectacles est confiée à Anne Habermeyer depuis 2015.

Depuis bientôt cinquante ans, le Théâtre André Malraux, toujours énergique « Théâtre de Ville » rayonne dans tout l’Ouest parisien et au-delà. Avec ses 850 fauteuils à excellente visibilité et son très bon rapport scène-salle (avec un plateau proche de 500 m2), il accueille avec autant d’enthousiasme les productions internationales, les artistes à forte notoriété et les compagnies et talents « en devenir » qui font l’objet d’une mise en lumière privilégiée dans les saisons de spectacles.Car à Rueil-Malmaison, le théâtre n’est pas ceci ou cela, il est, comme le disait si bien Laurent Terzieff « ceci et cela ». Car on s’attache ici à respecter le(s) public(s).

On s’adresse à chacun, à son cœur, à son intelligence ou tout simplement à son plaisir.